Grâce aux étuves BINDER, aucune pénurie de masques à craindre

avril 2020 Quand l’urgence appelle la créativité

Une clinique mise sur les étuves de séchage BINDER pour le séchage de ses masques

 

La clinique de l’Ortenau d’Offenbourg-Kehl accueille de plus en plus de patients atteints du coronavirus. Certains ont également été transférés de la région Alsace voisine, fortement impactée. Afin de ne pas se retrouver débordé par le nombre croissant de patients, davantage de personnel a été mobilisé sur ce site de la clinique. Mais dans cette situation, les masques ont vite commencé à manquer. Pour y remédier, la clinique a rapidement choisi de commander une étuve de séchage à l’entreprise implantée à Tuttlingen.

 

La caserne de pompiers d’Offenbourg, qui utilise déjà elle-même une étuve de séchage BINDER pour sécher ses masques de protection, a donné l’idée à un collaborateur de la clinique de faire de même. Suite à cela, contact a rapidement été pris avec BINDER GmbH à Tuttlingen, qui participe depuis un certain temps déjà à la recherche sur le coronavirus.

 

C’est ainsi qu’une étuve de séchage « Made in Tuttlingen » est désormais utilisée à la clinique de l’Ortenau : le personnel en contact avec les patients atteints de COVID-19 doit porter des masques FFP2 ou FFP3. Ceux-ci sont dotés d’une couche de protection en plastique et offrent au personnel médical une protection fiable contre les virus et bactéries.

 

Après utilisation, ce type de masque, qui connaît actuellement une situation de pénurie, doit d’abord être désinfecté puis soigneusement nettoyé en machine au sein de la clinique. La clinique et la caserne de pompiers d’Offenbourg utilisent désormais la même méthode, en ayant opté pour une étuve de séchage BINDER pour le séchage de leurs masques propres. 30 à 40 masques peuvent être séchés simultanément, en une heure seulement.

 

La clinique de l’Ortenau a ainsi trouvé un moyen de protéger son personnel, et de toujours avoir un nombre suffisant de masques de protection à portée de main. Et il est certain qu’avec la pandémie de coronavirus, cette méthode sera encore reprise par d’autres cliniques en Allemagne ou dans le monde.

 

>> voir les étuves de séchage BINDER.