Des enceintes BINDER livrées en seulement deux jours

mars 2020 La production continue

Chez BINDER, la production continue : une crise anticipée depuis des semaines

 

La production de BINDER ne connaîtra pas d’interruption. Il y a quelques semaines, le vice-président des opérations, Benjamin Jeuthe, avait déjà pu prendre des mesure adéquates en concertation avec le département des achats et l’ensemble des collaborateurs de la production, afin qu’elle puisse être assurée dans les prochains temps.  « Nous avons pris le pas de commander suffisamment tôt tous les composants dont nous avons besoin et que nous ne fabriquons pas nous-mêmes », explique Benjamin Jeuthe.

 

Il y avait également des composants qui n’étaient toutefois momentanément pas disponibles, que l’établissement « Lebenshilfe » à Tuttlingen, un atelier pour personnes handicapées, fabrique en temps normal pour BINDER. « « Lebenshilfe » a malheureusement dû fermer à cause de la crise liée au coronavirus. Ce sont des pièces que pourrons produire nous-mêmes durant cette période », explique le directeur de la production. Mais dès que cette crise sera terminée, BINDER souhaite à nouveau soutenir l’établissement « Lebenshilfe » en leur passant de nouvelles commandes.

 

Fort heureusement, les collaborateurs de la production se portent tous bien et sont ultra motivés à surmonter cette crise avec BINDER. « Notre taux d’arrêts maladie n’est pas plus élevé que d’habitude. » Les nombreuses mesures d’hygiène mises en œuvre par BINDER, essentiellement au niveau de la production, portent leurs fruits. « Toutes les poignées sont continuellement désinfectées, les postes de travail ont été repensés, et tous ceux en contact avec les fournisseurs portent des masques », explique le vice-président.

 

L’entrepôt est par ailleurs bien fourni, de façon à ce que les clients résidant en Allemagne puissent recevoir leurs nouvelles enceintes BINDER en seulement deux jours. « La recherche sur le coronavirus a urgemment besoin de nos enceintes, c’est pourquoi nous sommes aujourd’hui en mesure de garantir aux laboratoires la totale disponibilité de nos produits, que nous leur fournissons en seulement deux jours, sur tout le territoire », souligne Benjamin Jeuthe, avant d’ajouter : « BINDER fera tout pour soutenir la mise au point d’un vaccin. »