L’option cuivre disponible comme nouvel accessoire

juin 2017 Option cuivre comme accessoire
Option cuivre comme accessoire

Le système anti-contamination de BINDER pour les étuves à CO2 – souvent copié, jamais égalé

 

Accessoires en cuivre comme éléments de sécurité en complément du système anti-contamination de BINDER.

 

Tuttlingen – juin 2017 : Dans le domaine de la recherche médicale, la culture de cellules animales donne de précieux résultats. La contamination constitue certainement le problème le plus grave et le plus redouté de la culture cellulaire. La chaleur humide de l’étuve bactériologique présente des conditions de croissance optimales non seulement pour les cellules, mais aussi pour les mycoplasmes, les bactéries et les champignons, qui prospèrent on ne peut mieux et, souvent, poussent plus vite que la culture cellulaire elle-même. Une fois la contamination découverte, il est généralement déjà trop tard. Souvent, les contaminants ont réussi à se répandre sur les autres cultures sans qu’on les remarque, anéantissant ainsi d’un seul coup des semaines et des mois de travail de recherche. Pour éviter cela, BINDER GmbH, le plus grand spécialiste au monde des chambres de simulation pour les laboratoires scientifiques et industriels, a développé contre les contaminations potentielles un système unique qui a déjà fait ses preuves depuis plusieurs décennies.

Le système anti-contamination de BINDER s’illustre par les caractéristiques suivantes:

 

  1. Programme de stérilisation à l’air chaud à 180 °C – Possibilité d’un « reset biologique »
  2. Pas de convection forcée à l’intérieur pour éviter la contamination par les germes en suspension dans l’air
  3. Gestion de l’humidité pour éviter une condensation sur les parois intérieures, qui pourrait favoriser une contamination
  4. Ni angles, ni arêtes, ni éléments encastrés (sauf les clayettes, le support en fil de fer et le bac à eau) pour faciliter le nettoyage et la désinfection de l’espace brut

 

Il reste toutefois, à l’intérieur d’une étuve à CO2 de BINDER, deux zones qui nécessitent une attention particulière : le bac à eau et la surface sur laquelle il est posé (conditions humides/sèches), et les clayettes-plaques qui servent de surface de contact pour le récipient réservé à la culture cellulaire.

 

Les utilisateurs très prudents et possédant une bonne expérience des étuves bactériologiques en cuivre peuvent désormais choisir un élément de sécurité supplémentaire pour les étuves à CO2 BINDER de la série C. Avec le nouveau kit d’accessoires en cuivre, composé de trois clayettes-plaques et d’un bac à eau, ces deux zones difficiles sont fabriquées spécialement en cuivre, un matériau à l’action biocide prouvée. Les récipients réservés à la culture cellulaire sont posés directement sur les clayettes en cuivre, ce qui fait que le fluide nutritif répandu ne peut favoriser aucune croissance de contaminations ou de contaminations croisées. Le bac à eau aux surfaces en cuivre empêche une croissance des contaminants, aussi bien dans l’eau servant à l’humidification elle-même que sur les surfaces de contact potentiellement humides entre le bac à eau et le fond de la cuve.

 

L’équipement en cuivre réduit l’effort nécessaire pour nettoyer l’étuve bactériologique sans faire baisser le niveau de sécurité contre la contamination.

Réf. 8012-1765