La fondation pour les enfants Dianiño vient en aide aux enfants réfugiés diabétiques

octobre 2016 Aide aux réfugiés de la fondation pour les enfants Dianiño
Aide aux réfugiés de la fondation pour les enfants Dianiño

Soutien aux enfants diabétiques en difficulté

La fondation pour les enfants Dianiño a étendu son projet Dianiño Nanny couronné de succès aux enfants réfugiés diabétiques.

 

Tuttlingen - Depuis 12 ans, la fondation pour les enfants Dianiño s’engage auprès des enfants diabétiques et de leurs familles. Près de 300 Dianiño-Nannies s’occupent des familles concernées et les soutiennent dans les situations de détresse. Jusqu’à présent, les Dianiño Nannies ont été en mesure d’aider les enfants diabétiques avec environ 3 500 interventions et plus de 7 800 heures de soutien. Le travail se concentre toujours sur le bien-être de l’enfant et l’intention d’aider là où les besoins sont les plus importants. L’objectif déclaré de la fondation est d’empêcher qu’un enfant ne souffre en Allemagne à cause du diabète, quelle que soit son origine. C’est pourquoi, compte tenu de la situation actuelle des réfugiés en Allemagne, la fondation Dianiño a étendu son projet Nanny aux enfants réfugiés diabétiques. « Nous observons à l’heure actuelle des besoins importants concernant les enfants réfugiés », indique la fondatrice Ingrid Binder. « Le diagnostic de la maladie chez ces enfants aux conditions de vie déjà difficiles voire catastrophiques peut souvent avoir des conséquences graves ou même mettre leur vie en danger ». Une aide rapide est ici nécessaire. En effet, le quotidien des familles dans les hébergements d’urgence relève déjà du défi. À cela s’ajoutent les barrières linguistiques et souvent une pure ignorance de la nécessité vitale de traiter le diabète. « Les familles sont souvent traumatisées, ont des craintes par rapport à l’avenir et doivent trouver leurs repères dans un environnement totalement nouveau. Le diagnostic du diabète chez l’un de leurs enfants n’est alors qu’un problème parmi d’autres », déclare Anna-Maria Holfert, Dianiño-Nanny. La fondation Dianiño apporte une aide rapide et gratuite à ces enfants, comme à toutes les autres familles.

Dianiño a pris d’importantes mesures d’urgence pour offrir rapidement et efficacement aux enfants réfugiés diabétiques une prise en charge médicale et psychosociale acceptable. Ainsi, plus de 550 hôpitaux et médecins ont déjà été informés de l’extension de l’offre d’assistance. Un réseau d’interprètes pour le traitement du diabète chez les enfants réfugiés est en cours de développement. La fondation dispose actuellement de quatre interprètes parlant l’arabe et deux parlant l’afghan. Des formations sont dispensées afin de préparer de manière optimale les Dianiño-Nannies à la prise en charge des enfants et de leurs parents dans les structures destinées aux réfugiés. En effet, dans ces structures l’aide est apportée dans des conditions difficiles et doit être souvent improvisée. « Les enfants, et particulièrement ces enfants qui ont souvent vécu l’inimaginable, ont le droit de vivre leur enfance, malgré le diabète », souligne Ingrid Binder.

La fondation Dianino est organisée autour d’un réseau d’intervenants bénévoles et d’adhérents. La fondation est parrainée par le Dr. Frank-Walter Steinmeier. La plupart des près de 300 Dianiño-Nannies sont des infirmières pédiatriques et des mères elles-mêmes concernées qui s’impliquent bénévolement en apportant un soutien aux enfants malades et à leurs familles. La prise en charge médicale et psychosociale a lieu en étroite collaboration avec le pédiatre traitant.  La fondation collabore par ailleurs avec nombre de cliniques pédiatriques, de médecins, d’écoles, de jardins d’enfants et de services d’aide sociale à l’enfance. L’institution est unique au monde sous cette forme. La fondation est exclusivement financée par des dons. La société BINDER GmbH est un partenaire de sponsoring privilégié de la fondation pour les enfants depuis de nombreuses années. Chaque année, à la période de Noël, Dianiño reçoit ainsi non pas des cadeaux de Noël mais une somme à quatre chiffres. Vous trouverez plus d’informations sur le travail de la fondation et les possibilités de lui venir en aide sur : www.stiftung-dianino.de .